mercredi, décembre 13, 2006

Noël approche...



Et l'hiver aussi. Des mandarines et des kiwis en arrière plan pour se blinder de vitamine C, des papillotes en premier plan pour se donner un avant-goût des fêtes... que demander de plus? Un belle rose ouverte, moui, pourquoi pas? Et un gâteau, évidemment.

Gâteau d'anniversaire chocolat et pistache (pour 8)
d'après une recette de Nigella Lawson

  • 150g de chocolat à 52% de cacao, fondu
  • 140g de pistaches émondées
  • 6 oeufs séparés
  • 125g de beurre mou
  • 80g de sucre
  • 1/2 citron
  • 150g de chocolat à 70% de cacao
  • 150 mL de crème liquide
  • 1 bouchon de fleur d'oranger
Mixer les pistaches avec 50g de sucre
Battre
le beurre en pommade et y amalgamer la poudre
Incorporer
les jaunes un à un
Caresser
un cul de poule du demi-citron
Battre
les blancs en neige
Verser
le reste de sucre et battre => meringue luisante
Garnir
un moule à manquer recouvert de papier sulfurisé
Enfourner
25 minutes à 190°C puis poursuivre 20 minutes à 180°C
Laisser refroidir

Faire fondre
le chocolat avec la crème
Ajouter
la fleur d'oranger
Napper
le gâteau de ce glaçage
Décorer
de pistaches entières.

When you decide to be something, you can be it. That's what they don't tell you in the church. When I was your age they would say we can become cops, or criminals. Today, what I'm saying to you is this: when you're facing a loaded gun, what's the difference?

- Do you have any idea what we do in our department?
- As a matter of fact, I do. I...
- Let's say you have no idea, zero, none. If you had an idea about we do we wouldn't be good at what we do now would we? We would be cunts, you callin' us cunts?

The Departed (Martin Scorcese, 2006)

2 commentaires:

Simon a dit…

Un gâteau d'anniversaire ? Mais pour qui donc ?

Elodie a dit…

héhé.