samedi, décembre 25, 2010

Rck'n Rll


Préambule. Ne cherchez pas le lien entre le titre, la photo, et le reste de l'article, il n'y en a pas. A l'extrême limite, en tirant tout par les cheveux, on pourrait y voir deux références à des "making-of" et s'interroger sur l'existence ou la non-existence de cette guitare et du brownie-cheesecake que je vais évoquer tout à l'heure. Ou alors, quoi ?

Le Brownie-Cheesecake. Sujet sensible s'il en est, avec un historique déjà largement fourni sur la blogosphère culinaire, ce dessert est le produit d'une idée un peu folle et très tentante de combiner deux douceurs anglo-saxones contrastées en un même gâteau ; d'un côté le brownie noir, sucré et dense, de l'autre le cheesecake immaculé, frais, un peu salé. La recette originale est difficile à tracer... Elle viendrait de chez Rose Bakery, une version contenant de la ricotta serait parue dans un livre. Mais on peut trouver ici ou des recettes de David Lebovitz et d'Annie Bell avec du philadelphia cheese. J'avais moi-même proposé il y a plus d'un an une adaptation de la recette de Loukoum, elle-même s'étant inspirée de Rose Bakery et ayant inspiré d'autres bloggeuses

Comme j'ai pu le lire à plusieurs reprises, c'est une gourmandise dont on devient fan par anticipation, à la simple lecture du concept. A la dégustation, l'osmose de la combinaison est pourtant moins évidente. La question que l'on doit se poser, me semble-t-il, pour améliorer la mise en pratique de cette association formidable, est celle de savoir ce qu'on attend du Brownie Cheesecake ?!...dans la bouche. J'en attends pour ma part de la puissance chocolatée et de la densité régressive dans le brownie, de la légèreté et de la fraîcheur dans le cheesecake. Voilà qui est fixé. A partir de là, on peut broder pour obtenir le dosage parfait, le mélange harmonieux.

Le Cheesecake
  • 2 oeufs
  • 60g de sucre
  • 1cs bombée de farine
  • 250g de ricotta
  • 100g de fromage frais à tartiner (type Saint-Morêt)
  • quelques lampées de crème liquide
  • vanille, cannelle, cardamome...
  1. Assouplir la ricotta et le fromage frais 
  2. Ajouter le sucre et l'épice choisie 
  3. Détendre avec la crème => consistance d'une migaine  
  4. Incorporer les œufs un à un à la spatule 
  5. Mélanger délicatement avec la farine 
  6. Placer au frais pour quelques temps
Le mélange obtenu est assez liquide, proche de celui de la migaine avant cuisson.
J'aime bien le parfumer à la cardamome.

Le Brownie
  • 250g de chocolat noir amer
  • 4 oeufs
  • 125g de beurre
  • 100g de sucre
  • 65g de farine
  1. Faire fondre le chocolat avec le beurre 
  2. Ajouter le sucre, puis les œufs un à un 
  3. Verser la farine et homogénéiser
Le mélange ainsi obtenu est fort en chocolat, avec peu de sucre et pas tant de beurre que ça. Il faut le laisser reposer un peu dans le moule, de sorte qu'il fige légèrement, avant de verser par-dessus le mélange liquide de cheesecake. La cuisson se fait à four moyen (180°C) pendant 18-20 minutes.



mardi, décembre 21, 2010

Mozart pomme-cannelle by PH


C'est probablement mon plus beau dessert, et je le dois à Pierre Hermé.
Le Mozart est un gâteau à étage "pour impressionner", qui se compose de trois disques de pâte sablée à la cannelle alternant avec des couches de mousse au chocolat agrémentée de dés de pomme flambés au rhum. La pâte est très riche, avec des proportions quasi-égales de beurre et de farine, et très friable du fait de l'ajout de jaunes d'oeufs cuits durs écrasés. Elle est similaire à celle qu'on trouve dans la Linzer Törte autrichienne. Les trois disques croustillants contrastent bien avec la mousse dense et contribuent, avec le parfum subtil et la texture rafraîchissante de la pomme, à rendre ce dessert léger et harmonieux. Après une nuit de repos, la pâte a eu le temps de s'imbiber des saveurs et de s'amollir un peu pour développer une relation plus intime avec la mousse.

Mozart à la pomme et à la cannellepour 10 personnes
recette adaptée du Larousse du Chocolat de Pierre Hermé

la pâte à la cannelle

  • 280g de beurre mou
  • 60g de sucre glace
  • 55g de poudre d'amandes
  • 3 jaunes d'oeufs cuits durs
  • 12g de cannelle en poudre
  • 15 mL de rhum brun
  • 300g de farine
  • 3/4 d'un sachet de levure chimique
la mousse à la pomme
  • 1 grosse pomme Granny Smith, pelée et coupée en petits dés
  • 1 noix de beurre
  • 1cs de cassonade
  • 30 mL de rhum brun
  • 250g de chocolat amer
  • 90 mL de crème liquide
  • 180g de blanc d'oeufs
  • 40g de sucre en poudre
  • 1 petit bâton de cannelle

les disques de pâte

Ecraser
les jaunes d'oeufs durs à travers un tamis
Malaxer
le beurre avec le sucre glace, la poudre d'amandes
Ajouter
la farine, la levure et les jaunes écrasés
Ajouter
encore le rhum et la cannelle
Former
une boule sans trop travailler la pâte (friable)
Laisser reposer
4 heures au frais
Diviser
la pâte en trois et étaler sur 2 mm (25 cm)
Placer
chaque disque au frais 30 minutes, puis cuire à blanc 18-20 minutes à 180°C

la mousse au chocolat

Cuire
les dés de pomme à la poêle avec du beurre et la cassonade
Verser
le rhum et flamber avec une allumette
Porter
la crème à ébullition avec le bâton de cannelle
Faire fondre
le chocolat au bain-marie
Mélanger
la crème et le chocolat pour obtenir une ganache
Fouetter
les blancs d'oeufs en neige avec le sucre
Incorporer
un peu de blancs au mélange chocolat
Amalgamer
délicatement les deux masses
Ajouter
les dés de pomme refroidis à la mousse

le montage

Placer
un premier disque de pâte sur un plat
Entourer
d'un disque à pâtisserie de 25 cm de diamètre
Garnir
de la moitié de la mousse chocolat-pomme-cannelle
Disposer
le second disque, garnir du reste de mousse
Placer
très délicatement le troisième disque, égaliser
Entreposer
au frais au moins 1 heure

le décor
Sortir
le gâteau du réfrigérateur 30 minutes avant la dégustation
Saupoudrer
de cacao tout le pourtour du disque supérieur
Parsemer
de copeaux de chocolat* (sur les côtés, dessus...)
Couper
un quartier de pomme en tranches fines et disposer.

* Pour les copeaux, Pierre Hermé préconise de raboter un bloc de chocolat à température ambiante (23°C) avec la pointe d'un économe ou la lame d'un couteau.



J'y étais... le concert de M à Bercy la semaine dernière.
J'ai manqué quasiment toute la première première partie à m'orienter dans la salle. Pourtant, le son de Sean et sa top-model de copine avait l'air agréable, j'ai bien aimé la reprise de Comic Strip. En guise de deuxième première partie, les Airnadette nous ont passé des extraits de Pulp Fiction et d'OSS 117, en gesticulant fort entre les deux. Le show "Mister Mystère" en lui-même était divertissant. Dommage que les attractions aient pris le pas sur les chansons, dommage que la formation se soit tant élargie et que M n'assure plus l'ensemble des parties de guitare... Alors biensûr, il reste un maître de l'instrument, il invite Johnny, ah que coucou, il reprend Madame Rêve allongé, il nous fait nous donner la main et nous sentir bien, à force de nous parler d'amour.

jeudi, décembre 02, 2010

Strudel : de la délicatesse vennoise


Cette pâtisserie traditionnelle autrichienne est également très prisée en Allemagne.
Tout l'art de la préparation du Strudel réside dans la pâte, qui doit être si fine qu'on peut lire au travers mais assez solide pour contenir une garniture abondante.
Pour la recette, je vous renvoie vers un post précédent.


Cette fois-ci, j'ai eu plus de mal à étaler la pâte (peut-être à cause du torchon, allez savoir). Le résultat était tout de même très bon ! Avec une pointe de chantilly maison, mmhh !
Pour une pâte à Strudel superbement réussie, c'est ici.

dimanche, novembre 28, 2010

Stollen : un dessert ambitieux


Mais, qu'est-ce qui se cache dans cette boîte ?...
Il s'agit d'un gâteau de Noël traditionnel allemand, consommé durant la période de l'Avent. Je vous le donne en mille : c'est un Stollen !


Faisant suite à ma petite escapade berlinoise, ce premier contact franc avec la pâtisserie allemande est un succès ! Le Stollen peut être simplement fourré de fruits secs et confits en tout genre, ou encore agrémenté d'un boudin de massepain (fait maison, c'est meilleur !). Sa réalisation n'est pas très compliquée, il vous faudra juste un peu de temps pour laisser lever, faire pousser...etc.


Marzipan Stollen 
recette inspirée des blogs Beau à la louche et Epices et compagnie
pour 10 personnes, 1 gros stollen

  • 1 oeuf + 1 jaune
  • 160g + 20g de beurre mou
  • 160 mL de lait
  • 60g de sucre
  • 20-25g de levure fraîche
  • 480g + 20g de farine semi-complète
  • 160g de Massepain
  • 125g d'abricots secs
  • 75g de raisins de Corinthe
  • 40g de pruneaux d'Agen
  • 35g d'écorces d'orange confites
  • 20g de figues séchées
  • 35g de pistaches
  • 30g de noisettes
  • 1/3 de citron zesté
  • 1 fève tonka, râpée
  • 1,5 cc de cannelle
  • 0,5cc de gingembre
  • 1 pincée de muscade
  • 3 cosses de cardamome
  • 50 mL de rhum ambré
  • 1 bouchon de fleur d'oranger
pour le massepain : pâte d'amandes en proportion 50/50
  • 160g de poudre d'amandes
  • 160g de sucre glace
  • 1 blanc d'oeuf
  • 3cs d'amaretto
  1. Mélanger la poudre d'amandes et le sucre dans un bol 
  2. Incorporer progressivement le blanc, tout en remuant
  3. Verser l'amaretto et mélanger pour obtenir une pâte homogène et crémeuse.

La veille
  1. Couper tous les fruits secs et confits en petits dés dans un bol 
  2. Verser le rhum et l'eau de fleur d'oranger, laisser macérer

Le levain
  1. Délayer la levure dans 160 mL de lait tiède 
  2. Mettre 160g de farine dans un saladier, y creuser un puits 
  3. Verser la levure délayée et mélanger quelques minutes 
  4. Laisser lever 30 minutes dans un endroit chaud, à couvert

La pâte à stollen
  1. Battre le beurre en pommade avec le sucre 
  2. Ajouter les oeufs, mélanger, puis ajouter le zeste 
  3. Mélanger les épices et la farine restante (320g) 
  4. Incorporer le levain à cette farine parfumée 
  5. Ajouter le mélange liquide et bien mélanger 
  6. Prélever 1/3 de pâte et l'étaler avec 20g de farine en ovale 
  7. Incorporer les fruits secs et confits dans les 2/3 de pâtes restants 
  8. Ajouter encore les pistaches et les noisettes



Le montage
  1. Former un boudin de massepain et le placer sur l'ovale 
  2. Disposer les 2/3 de pâte garnie par-dessus le boudin 
  3. Envelopper la pâte en soudant, retourner délicatement 
  4. Donner sa forme au stollen en creusant un côté sur la longueur
La pousse et la cuisson
  1. Placer le stollen sur une plaque recouverte de papier sulfurisé 
  2. Laisser pousser 1 heure sous un linge au chaud 
  3. Badigeonner de beurre fondu au pinceau 
  4. Enfourner à 200°C pour 30-35 minutes => croûte dorée 
  5. Laisser refroidir puis saupoudrer de sucre glace.

mercredi, novembre 17, 2010

Cakes à Fourrer pour le Petit Dej'


La recette de ces cakes à tout faire, que j'appelle aussi cakes magiques, s'inspire à la fois de la composition du quatre-quart traditionnel (4 oeufs, 180g de beurre, 180g de sucre, 180g de farine) - qui peut être au citron de chez Troisgros, ou en version petit format, et de la forme des chibertas d'Anne-Sophie Pic ( 2 oeufs, 180g de beurre, 200g de sucre, 180g farine). Ils ont l'avantage de se préparer très rapidement, sans difficulté, et ils sont customisables à merci ! On peut les fourrer de confiture de coing, de poudre d'amandes, de pralines roses, de nutella maison...etc...
Leur croûte est légèrement croustillante grâce au beurre, leur intérieur juste moelleux grâce à la cuisson en moule à dariole. A déguster au petit-dèj' ou au goûter !

Cakes fourrables
6 cakes

  • 3 oeufs
  • 120g de sucre
  • 160g de beurre
  • 160g de farine
  • 3/4 (9g) d'un sachet de levure chimique
Battre le beurre en pommade avec le sucre
Incorporer
les oeufs un à un
Ajouter
la farine et la levure tamisées
Garnir
aux 2/3 des moules à dariole beurrés et farinés
Enfouner
à 200°C pendant 10 minutes
Poursuivre
la cuisson encore 15 minutes à 160°C.

Si vous optez pour un fourrage, mettez-le au milieu de la préparation.

dimanche, novembre 14, 2010

Berlin l'Enchanteresse


Berlin est une ville bien intrigante. En ce mois de novembre, elle est le plus souvent noyée sous la pluie ou traversée de vents froids, qui soufflent avec force dans ses larges avenues, entre ses immeubles aux lignes droites, aux couleurs parfois variées. On peut espérer, tout de même, voir surgir le soleil -- juste avant que la nuit ne tombe, qui illumine alors quelques endroits charmants, l'île aux musées, der Gendarmenmarkt...



Il faut savoir se repérer dans la multitude de transports en commun. On vous parle de S-Bahn, U-Bahn, de RB je ne sais quoi, de zones A, B, C, dont il est difficile de deviner de quoi il s'agit exactement. Il y a encore les bus... et puis biensûr, le tramway. Tout ceci fonctionne avec ponctualité et sans odeur.

Sur le plan gastronomique, Willkommen in der Welt der Kartoffel ! Les patates sont servies à toutes les sauces et sous toutes les formes. A Berlin, on aime la charcuterie et les plats roboratifs ! J'en veux pour preuve cette curry wurst king size accompagnée de sa "salade" de pommes de terre et concombre. On pourra aussi goûter à une fine cuisine moderne à des prix tout à fait raisonnables, et se délecter d'excellentes pâtisseries à base de Quark cakes, de tartes-crumble aux fruits, de strudel (même si ce n'est pas d'ici !), de viennoiseries aux Nuss (noisettes), au Marzipan (littéralement massepain, l'autre nom de la pâte d'amandes), au Schinken (jambon) aussi !


Côté culture, l'impression ressentie correspond à l'image qu'on a d'un Berlin foisonnant, hétéroclite, alternatif. La part belle est faite au souvenir, à la commémoration des périodes qui ont marqué l'histoire de la ville, de l'Allemagne, du monde. On trouve un peu partout des squats d'artistes mouvants, les graffitis envahissent nombre de façades, on sent que cette ville appartient aux gens. Au milieu des terrains vagues et du béton, les immeubles de quelques rues sont parés de couleurs vives. L'animation n'est pas visible à cette période de l'année, c'est à l'intérieur que ça se passe. Les dimanches à 5h du matin, attendez-vous à croiser plus de monde dans le métro qu'à n'importe quel moment de la journée. Berlin va se coucher.


Mother I tried please believe me,
I'm doing the best that I can.
I'm ashamed of the things I've been put through,
I'm ashamed of the person I am.

Isolation, isolation, isolation.

Isolation, Joy Division.

jeudi, novembre 04, 2010

Du Mariage entre le Chocolat et la Ricotta


Il est des monomanies de saison, qui parfois vous prennent sans prévenir et ne vous lâchent plus pour un moment. Ces temps-ci, je suis entichée de ricotta, et plus particulièrement de l'accord ricotta-chocolat. Le froid automnal aidant, j'ai des envies de comforting food, des gourmandises de mousses légères et de moelleux chauds au coeur coulant. Ma créativité débridée fait des merveilles, dont je ne suis pas peu fière. 
Les recettes qui suivent valent pour deux personnes !

Mousse légère au chocolat et à la ricotta
 
  • 60g de chocolat amer (70%)
  • 100g de ricotta fraîche
  • 6-7cs de lait
  • 1cc de sucre
  1. Faire fondre le chocolat au bain-marie 
  2. Ajouter le sucre et le laisser se dissoudr
  3. Verser du lait, par petits peus, en mélangeant bien : le chocolat va d'abord former une masse dense, puis se détendre progressivement 
  4. Incorporer la ricotta délicatement, en soulevant la masse 
  5. Fouetter au batteur électrique 30 secondes : le mélange a l'aspect d'une crème pour cheesecake 
  6. Ajouter encore du lait, tout en fouettant, jusqu'à obtenir une consistance soyeuse 
  7. Laisser reposer au moins une heure au frais.

Darioles mousseuses au chocolat
  • 60g de chocolat amer à (70%)
  • 1 oeuf
  • 2cs de sucre (30g)
  • 1 noix de beurre (20g)
  • 1,5cs bombée de farine (20g)
  • 1 grosse cuillérée de ricotta (50g au moins !)
  • 1 gros carré de chocolat fantaisie, du Lindt coeur coulant à l'orange, par exemple...
  1. Faire fondre le chocolat avec le beurre 
  2. Battre l'oeuf avec le sucre 
  3. Incorporer les deux masses 
  4. Ajouter la ricotta et homogénéiser 
  5. Ajouter encore la farine 
  6. Laisser reposer au frais quelques temps 
  7. Garnir des moules à darioles à la moitié 
  8. Disposer des débris de chocolat fantaisie 
  9. Recouvrir jusqu'au 2/3 ou 3/4 des moules, c'est selon 
  10. Cuire 7 minutes à 200°C !
Les darioles doivent êtres juste gonflées et la lame d'un couteau passée entre la dariole et le moule doit ressortir sèche, alors que l'intérieur est encore coulant.
Démouler très délicatement et servir chaud !


"On peut et on doit lutter contre l'audimat au nom de la démocratie. Ca paraît très paradoxal parce que les gens qui défendent le règne de l'audimat prétendent qu'il n'y a rien de plus démocratique (c'est l'argument favori des annonceurs et des publicitaires les plus cyniques, relayés par certains sociologues, sans parler des essayistes aux idées courtes, qui identifient la critique des sondages - et de l'audimat - à la critique du suffrage universel, qu'il faut laisser aux gens la liberté de juger, de choisir ("ce sont vos préjugés élitistes qui vous portent à considérer tout ça comme méprisable"). L'audimat, c'est la sanction du marché, de l'économie, c'est-à-dire d'une légalité externe et purement commerciale, et la soumission aux exigences de cet instrument de marketing est l'exact équivalent en matière de culture de ce qu'est la démagogie orientée par les sondages d'opinion en matière de politique. La télévision régie par l'audimat contribue à faire peser sur le consommateur libre et éclairé les contraintes du marché, qui n'ont rien de l'expression démocratique d'une opinion collective éclairée, rationnelle, d'une raison publique, comme veulent le faire croire les démagogues cyniques."

Pierre Bourdieu

dimanche, octobre 31, 2010

Orloff, c'est Russe ça ?


Ce fleuron de la cuisine française fut inventé au XIXe siècle par Urbain Dubois, cuisinier français au service du prince Alexeï Fiodorovitch Orlov, ambassadeur du Tsar de Russie. Historiquement le veau Orloff est un apprêt de veau tranché-fourré : le rôti est braisé puis tranché, fourré de sauce aux champignons et aux oignons, reconstitué, nappé de sauce Mornay, saupoudré de parmesan et glacé au four.
Dans sa version actuelle, le veau est apprêté de fromage et de lard à cru et le tout est ensuite ficelé. En adoptant une cuisson douce à la cocotte, le fromage fond progressivement, ce qui attendrit la viande et enrichit la sauce. Un délice !

Le veau Orloff se marie très bien avec un pinot gris alsacien, vieux de cinq ans. En accompagnement, les champignons sont les bienvenus. Ici, j'ai opté pour de grosses et belles girolles incorporées à une fondue d'endives crémeuse. De la purée de vitelotte égaye le tout de sa couleur violette, enrichie de charlottes et panais pour un mélange subtil de saveurs.

Rôti de veau Orloff - purée violette et tombée d'endives aux girolles
pour 4 personnes


  • 1 rôti de veau d'environ 1 kg
  • 9 tranches de bacon
  • 9 tranches de fromage (gruyère, edam, comté...)
  • 4 petits oignons nouveaux, émincé
  • 1 petit verre de porto blanc
  • thym, laurier
Inciser le rôti en huit tranches, sans les découper complètement
Insérer une tranche de bacon et une tranche de fromage dans chacune des 7 fentes
Ajouter encore deux tranches à chaque extrémité et ficeler le rôti
Verser le porto dans une cocotte, disposer le rôti
Répartir les oignons et les aromates autour
Cuire sur feu très doux 50 minutes à 1 heure ;


  • 500g de pommes de terre vitelotte, pelées et coupées en morceaux
  • 2 pommes de terre type Charlotte, pelées et coupées en morceaux
  • 1 panais, pelé et couper en morceaux
  • du beurre et du lait
  • 1 bouquet de persil
Cuire les légumes à la vapeur 15-20 minutes
Ecraser la chair en purée à la fourchette ou au moulin
Ajouter une noix de beurre et laisser fondre à feu doux
Incorporer progressivement du lait, tout en remuant
Continuer jusqu'à obtenir une texture ferme mais soyeuse
Parsemer de persil frais ciselé et saler ;

  • 3 belles endives, émincées
  • 175g de grosses girolles, nettoyées
  • 1cc de miel
  • du beurre et de la crème
  • poivre noir concassé
Chauffer le beurre dans une poêle
Faire cuire les endives à l'étouffée 10-15 minutes, avec le miel
Ajouter les girolles et poursuivre 5-10 minutes
Lier avec la crème, assaisonner de sel et poivre noir.

Trancher pour de bon le rôti, servir avec un peu de purée chaude et de fondue d'endives au girolles, en écoutant The Cure !


jeudi, octobre 28, 2010

C'est Beau un Lac !


Annecy, la magnifique ! Elle a les pieds dans l'eau et les montagnes enneigées l'entourent. C'est un décor de carte postale que nous offre la Venise des Alpes. Ou devrait-on parler des deux Venises, pour être juste. A Annecy même, on trouve le bourg historique, ses pavés, ses lulus, sa mini-île si charmante, et le casino l'Impérial biensûr ; à côté, Annecy-le-vieux n'est pas en reste, avec le port de plaisance et ses animations, le campus en hauteur et ses bidules d'un autre âge fièrement exposés.



Avant de venir, j'avais repéré quelques "must-go", en particulier le fast-food bio de Marc Veyrat, Cozna Vera. Le concept est sexy, l'expansion à d'autres villes annoncée, mais manque de chance, je n'ai pas pu en profiter en avant-première. Pchiitt, table rase, le labo a déménagé ; ne restent que quelques chaises bleues, et une pâtisserie-salon de thé rose à côté. C'est la même famille, sauf qu'on fait pas du bio, m'a dit Carine, la fille. Je suis repartie avec un gâteau de Savoie, pour la peine.

Le Gâteau de Savoie est un gâteau rustique délicat à la mie moelleuse, blancs d'oeufs montés en neige obligent, sous une croûte beige croustillante de sucre. Je l'ai trimballé dans son sachet plastique par-delà les montagnes jusqu'à Paris, dans le train, en première classe !... les grèves ont aussi du bon. Une fois dressé dans son assiette, il m'a paru tout riquiqui, je me suis dit que j'allais le fourrer pour lui donner un peu de consistance.

Gâteau de Savoie fourré
pour 3-4 personnes

  • 1 gâteau de Savoie, petit
  • des prunes, dénoyautées et coupées en morceaux
  • de la crème fleurette (*)
  • du sucre
  • 1 bâton de cannelle
Faire compoter les prunes avec du sucre et le bâton de cannelle
Monter la crème fleurette en chantilly avec un peu de sucre
[ Utiliser un fouet et un saladier bien froids ]
Découper le gâteau en trois disques dans la hauteur
Garnir le premier disque de compote de prunes
Recouvrir de crème chantilly
Disposer le second disque et répéter le garnissage
Chapeauter et déposer un peu de compote au milieu en guise de cerise sur le gâteau.

(*) J'ai découvert un truc scandaleux, en regardant par hasard la composition de la crème fleurette : ils mettent de la gomme xanthane dedans ! Un épaississant ! La crème n'est finalement pas que de la crème... Pour cette recette, j'ai heureusement réussi à trouver une crème fleurette bio, sans additifs.





Millions of people swarming like flies 'round Waterloo underground
But Terry and Julie cross over the river
Where they feel safe and sound
And they don't need no friends
As long as they gaze on Waterloo sunset
They are in paradise

The Kinks, Waterloo Sunset


dimanche, octobre 24, 2010

Darioles au Chocolat Mollet


Moelleux aux coeurs coulants, cakes fourrés aux pâtes de fruits, muffins garnis de ganache onctueuse, autant de variantes d'un Must du monde des desserts : la dariole au chocolat mollet. Ce bijou de classe réalisé en un tour de main nous vient de deux Michel, Troisgros et Guérard, et peut être dégusté au Central, à Roanne (42). La première fois que j'y suis allée dîner, on m'a servi en dessert un excellent moelleux au chocolat, accompagné d'une boule de vanille. Quelle ne fut pas ma surprise, quand, engloutissant l'antépénultième bouchée, je m'entendis annoncer : "Excusez-nous, Mademoiselle, nous avons eu un petit souci de cuisson, nous vous apportons une autre dariole tout de suite." Bien que n'ayant plus très faim, je ne résistais pas à la tentation d'un petit extra. Ma deuxième dariole avait l'apparence de la première, mais... à l'intérieur, l'appareil au chocolat fumant n'était pas cuit ! Il coulait littéralement. Je me régalai de cette version-ci dans une formidable extase gustative.

Darioles au chocolat mollet, compote de poirespour 4 personnes

  • 100g de chocolat noir (2/3 à 56% et 1/3 à 74%)
  • 100g de beurre mou
  • 80g de sucre
  • 50g de farine
  • 4 oeufs
  • 3 poires, pelées
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 étoile de badiane
  • sucre
Faire fondre le chocolat au bain-marie
Ajouter
le beurre et mélanger pour homogénéiser
Battre
les oeufs avec le sucre
Verser
la farine et mélanger
Incorporer
au mélange chocolaté
Laisser
reposer au frais quelques heures

Couper
les poires en dés
Mettre
dans une casserole avec le sucre et les épices
Laisser compoter sur feu doux une vingtaine de minutes

Beurrer
et fariner quatre moules à darioles
Remplir
de préparation chocolatée aux 3/4
Enfourner
à 200°C pour 7 minutes
Démouler
: le bord doit être cuit, mais l'intérieur coulant

Disposer dans une assiette, avec un peu de compote de poires et une boule de crème glacée à la vanille de Madagascar.

Vous pouvez aussi tenter le coulant chocolat pistache.
Le Central
20 Cours de la République - ROANNE

Il y a des regards particuliers et qui ont l'air de vous reconnaître, qu'un jeune homme ne reçoit jamais de certaines femmes - ou de certains hommes - que jusqu'au jour où ils vous connaissent et apprennent que vous êtes l'ami de gens avec qui ils sont liés aussi.

Sodome et Gomorrhe, Marcel Proust.

mardi, octobre 19, 2010

Velouté Aux Carottes Et Saint-Jacques


J'ai récemment fait honneur à la Saint-Jacques avec une recette de pâtes italienne. Dans la même veine, je vous propose cette fois-ci un velouté raffiné, des ingrédients simples d'excellente qualité, un peu d'amour, un peu de sophistication décorative, et le tour est joué !

Velouté aux carottes et Saint-Jacques
recette adaptée de Petits Plats Entre Amis, de Trish Deseine
pour 2 personnes

  • 1kg de carottes, pelées et coupées en rondelles
  • 2cs de reste de purée de courges ou lentilles corails
  • 6 belles noix de Saint-Jacques
  • 1 poignée d'amandes épicées, coupées en long
  • 2cs de crème fraîche
  • 1/2 ou 1 cube de bouillon de légumes
  • 1cs de cumin moulu
  • 1 noisette de beurre
Chauffer le beurre dans une casserole
Ajouter
les carottes et laisser revenir quelques minutes
Ajouter
la purée, le cube de bouillon et remuer
Verser
de l'eau jusqu'à recouvrir les légumes
Porter
à ébullition et laisser frémir 25 minutes
Mixer
au mixeur-plongeant
Assaisonner
de cumin et ajouter la crème fraîche
Cuire
les saint-jacques à la poêle, 3 minutes de chaque côté
Verser
le velouté dans deux bols
Disposer
trois saint-jacques dans chaque bol, parsemer d'amandes.
Vous pouvez décorer d'un bouquet de doucette.



24 English Accents
envoyé par Suchablog. - Gag, sketch et parodie humouristique en video.

jeudi, octobre 07, 2010

New York Cheesecake


J'ai enfin eu l'immense bonheur de découvrir la Grosse Pomme, à l'occasion d'un "business trip" de 48h (Why you comin' to NYC for 48h hours ?!). Il m'aura fallu 15 bonnes heures de voyage pour arriver à bon port, au 42ème étage d'un hôtel de Times Square.


Malgré un timing très serré, j'ai profité de quelques must de NYC... une course en taxi, un vrai cheesecake (énormissime !), une balade dans Greenwich Village et une visite au MoMa.


Je suis repartie sans regret avec des étoiles plein les yeux...

Pour une surprise, c'en fut une. A travers la brume, c'était tellement étonnant ce qu'on découvrait soudain que nous nous refusâmes d'abord à y croire et puis tout de même quand nous fûmes en plein devant les choses, tout galérien qu'on était on s'est mis à bien rigoler, en voyant ça, droit devant nous...
Figurez-vous qu'elle était debout leur ville, absolument droite. New York c'est une ville debout. On en avait déjà vu nous des villes bien sûr, et des belles encore, et des ports et des fameux même. Mais chez nous, n'est-ce pas, elles sont couchées les villes, au bord de la mer ou sur les fleuves, elles s'allongent sur le paysage, elles attendent le voyageur, tandis que celle-là l'Américaine, elle ne se pâmait pas, non, elle se tenait bien raide, là, pas baisante du tout, raide à faire peur.

Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit.

lundi, octobre 04, 2010

Gratin Dauphinois Goûtu et Rapide

Marre de devoir attendre une heure de cuisson, pour finalement se retrouver avec des rondelles de patates croquantes baignant dans une sauce lactée trop fluide...?
Fi du traditionnel gratin dauphinois (quoique, cete fois-là j'avais mis du fromage râpé, rahhh, sacrilège), place à une recette qui dépote !
J'ai suivi la méthode de Chef Martial (voir la vidéo plus bas). Plutôt que d'empiler les rondelles crues dans le plat à gratin, on les fait précuire une dizaine de minutes dans le lait parfumé d'ail et de noix de muscade. Le lait et la crème sont ensuite chauffés à la casserole pour épaissir la sauce. On remplit enfin le plat de couches de pommes de terre et de sauce crémeuse... pour une cuisson au four beaucoup plus courte ! Choisissez des pommes de terre à chair ferme et ne mettez pas de fromage, malheureux...
Je me suis permis d'ajouter quelques girolles des bois, pour une version plus champêtre et luxueuse tout à la fois.

Gratin dauphinois

pour 4 personnes

  • 1 kg de pommes de terre Charlotte, pelées et coupées en rondelles
  • 100-150g de girolles, nettoyées
  • 500 mL de lait
  • 200 mL de crème liquide
  • 1 grosse gousse d'ail, dégermée et coupée
  • noix de muscade râpée
  • sel et poivre
Recouvrir les rondelles de lait dans une casserole
Ajouter l'ail et la noix de muscade, du sel
Porter à ébullition et laisser cuire 10 minutes
Retirer les pommes de terre et réserver
Verser la crème dans le lait et laisser épaissir sur feu moyen
Faire rendre l'eau des girolles dans une petite casserole
Disposer la moitié des rondelles dans un plat à gratin
Recouvrir des girolles et de sauce crémeuse
Rempiler une couche de rondelles, et verser le reste de sauce
Enfourner 20-25 minutes à 190-200°C.

Il doit se former de jolies tâches brunes à la surface du gratin bouillonnant.
N'oubliez pas d'ôter les gousses d'ail après réduction de la sauce (sans quoi vous auriez des gros bouts).


Gratin dauphinois par Chef Martial
envoyé par magazine-avantages.

jeudi, septembre 23, 2010

Tarte aux Myrtilles


J'avais comme une envie de myrtilles, même si ce n'est plus vraiment la saison.
Je suis tombée sur une recette de la Finlande, ils regorgent de baies en tout genre là-bas paraît-il . Et j'ai testé.
La pâte est très surprenante. N'essayez pas de former une boule, elle ressemble plus à un appareil à gâteau qu'il vous faudra étaler avec dextérité...

Tarte aux myrtilles finlandaiserecette adaptée de Finn Cuisine

  • 400-500g de myrtilles
  • 1 oeuf
  • 100g de beurre, fondu
  • 100g de sucre
  • 200g de farine
  • 2cc de levure chimique
Battre l'oeuf avec le sucre => blanchiement
Verser le beurre fondu et mélanger
Ajouter la farine et la levure, amalgamer
Répartir cette pâte dans un moule à tarte
Percer de 1000 coups de fourchette
Répartir les myrtilles de manière uniforme
Cuire 25 minutes à 175°C.

Le topping que vous voyez sur la photo, c'est tout simplement du fromage blanc brassé parfumé à la vanille et légèrement sucré. Just sweet pour un contraste divin avec l'acidité des myrtilles !


dimanche, septembre 19, 2010

Spaghetti à la Saint-Jacques (Italia VII)

Nous voici repartis avec l'Italie et ses merveilles !.. Profitons des trésors ramenés de là-bas et précieusement conservés. Commençons par un paquet de spaghetti à l'encre, que j'ai choisi d'agrémenter comme il se doit par la meilleure des Saint-Jacques, et pour tout dire, la seule qui vaille, la Pecten maximus de son beau nom. Enorme, luisante et parée de son corail, sa saveur et sa texture sont un ravissement incomparable avec n'importe quel ersatz d'Asie et d'ailleurs.

Qu'est-ce qu'il nous faut ?
  • 250g de St-Jacques, détaillées en morceaux
  • 1 carotte, coupée en dés
  • 1 branche de céleri, coupée en dés
  • vin blanc sec
  • crème fleurette
  • persil frais haché
  • huile d'olive
  • trait de citron

Comment procéder ?
  1. Faire revenir la carotte et le céleri dans un peu d'huile (avec de l'ail si on veut) 
  2. Déglacer au vin blanc et laisser évaporer 
  3. Cuire 10-15 minutes à feu moyen-doux 
  4. Ajouter les St-Jacques et cuire 3-5 minutes de tous côtés 
  5. Verser de la crème et faire bouillir 
  6. Verser un trait de citron et assaisonner de sel et poivre 
  7. Parsemer de persil frais haché 
  8. Mélanger aux pâtes chaudes.

- I got something for you.
- What is it?
- It's a present.
- Thanks. What is it? It's a dress?
- Yeah.
- Oh. Thank you.
[she looks at the dress]
- I think it's kind of ugly. Don't you?
- No. I bought it. Why don't you try it on?
- I don't really wear this style.
- You know, when you come here, you should dress like people dress here.
- I'll try it on... later.

jeudi, septembre 09, 2010

A Few Things I Wanted to Tell You


De petites pâtes portugaises pour agrémenter la soupe aux légumes, des épices chaudes pour parfumer les boulettes de viande... ces petites touches dépaysantes suffisent à égayer l'ordinaire culinaire !

Les bagos sont de petites pâtes portugaises en forme de grains de riz. Nécessitant une cuisson un peu longue, elles sont délicieuses cuisinées comme un risotto ou dans les soupes. Elles agrémentent ici une soupe de chou-fleur (faite avec un chou-fleur entier mais tout petit !), dont l'odeur est neutralisée par l'ajout d'un peu de lait dans le bouillon. Savoureux !

Soupe au chou-fleur et pâtes Bagos
pour 2-3 personnes

  • 1 petit chou-fleur, détaillé en fleurettes
  • 1 carotte, pelée et coupée en rondelles
  • 125g de petites pâtes portugaises Bagos
  • 1 cube de bouillon de poule
  • persil plat haché
  • lait

Disposer les légumes dans une casserole, avec le cube de bouillon
Verser
un peu de lait au fond, puis recouvrir d'eau
Porter
à ébullition et laisser mijoter 10 minutes
Jeter
les pâtes, rajouter un peu d'eau et cuire encore 10-15 minutes
Ajouter
le persil avant de servir.
On peut encore agrémenter la soupe de tranches fines de fourme d'Ambert et d'éclats d'amandes grillées aux épices.


Depuis que j'ai trouvé un happy fournisseur de viande d'agneau hachée, j'en use et abuse ! Pour cette recette, je suis allée piocher ici, et j'ai adapté les ingrédients et proportions à mes stocks. J'ai coupé les pignons pour pouvoir les intégrer plus facilement à la farce et j'ai fait gonfler mes raisins secs dans de l'eau chaude. Les boulettes ont cuit assez rapidement (20 minutes grand max), je les ai simplement sorties à mi-cuisson pour les retourner, et j'ai placer un papier aluminium par-dessus dans les 7 dernières minutes pour éviter qu'elles ne crament !

Boulettes orientales
pour 4 personnes

  • 250g de viande de boeuf hachée
  • 250g de viande d'agneau hachée
  • 1 gousse d'ail, finement hachée
  • 1 poignée de pignons, concassés
  • 1 poignée de raisins secs, gonflés
  • 1 petit bol de chapelure régulière
  • quelques brins de persil, hachés
  • sel et poivre noir concassé
  • 2cc bombée de cumin
  • 1cc de paprika
  • 1 oeuf
  • 1 yaourt nature
  • 1 trait de citron
  • quelques feuilles de menthe, ciselées

Mélanger tous les ingrédients à la main, homogénéiser
Former
des boulettes et les disposer sur une plaque huilée
Cuire
20 minutes au four à 200°C, en retournant à mi-cuisson ;
Brasser
le yaourt nature avec le citron et la menthe ;
Servir avec du pain pita, tomates fraîches concassées et feuilles de salade.


- As of this moment, both Omar and Donowitz should be sitting in their very seats we left for them, 0023 and 0024 if my memory serves, explosives still around their ankles, still ready to explode and your mission, what some would call a terrorist plot, as of this moment is still a go.
- That's a pretty exciting story. What's next? "Eliza On The Ice"?
- However... all I have to do is pick up this phone right here, inform the cinema, and your plan's kuputt.
- If they're still there, and if they're still alive, and that's one big if, there ain't no way you gonna take them boys without settin' off them bombs.
- I have no doubt. And yes, some Germans will die, and yes, it will ruin the evening, and yes, Goebbels will be very, very, very mad at you for what you've done to his big night... but you won't get Hitler, you won't get Goebbels, you won't get Göring, and you won't get Bormann. And you need all four to win the war. But if I don't pick up this phone right here, you may very well get all four... and if you get all four, you'll end the war... tonight.
[he opens a bottle of Chianti]
- So, gentlemen, let's discuss the prospect of ending the war tonight.

Inglorious Basterds, Quentin Tarantino.

mercredi, septembre 01, 2010

Du Riz Avec Les Doigts


Le Japon est à la mode.
Simple constat, c'est arrivé comme ça. De stages scolaires en VIE, de vacances improvisées en visites culturelles, peu à peu, tout le monde s'y est mis. Et tout le monde veut y aller. La vague d'engouement a même atteint le tricot ! la couture !! (le tricot qui est lui-même à la pointe de la hype, djeun's, moderne, dans les vitrines Agatha... et dire qu'autrefois, il s'agissait d'une activité de centre social pour femmes au foyer...)

En cuisine, on a depuis longtemps adopté le thé vert matcha, pour son goût amer et sa touche déco-écolo, et la bento box,pour compartimenter et rendre sexy son déjeuner ! Il y a plusieurs années déjà que Cléa nous fait partager sa passion, que Clotilde nous présente ses découvertes culinaires et ses mises en pratique. (Depuis la création de leurs blogs, toutes deux ont élargi leur champ de diffusion, avec des livres de recettes et des chroniques sur Marmiton.org ou dans Elle à Table.)

Moi-même, j'ai succombé à l'appel de la bento box, et je me suis laissée aller à la confection d'onigiri. Je ne cache pas que je trouve un plaisir régressif à grignoter ses petites boulettes de riz compact, agrementé de petites choses variées, croquantes, élastiques, fondantes. Comme pour les pâtes, on s'en lasse difficilement. D'autant que j'ai déniché une nouvelle (enfin, je ne la connaissais pas, quoi) adresse d'épicerie japonaise, rive gauche les amis.

Kanae118, rue Lecourbe
75015 Paris
de mardi à dimanche / 10h30-20h00

Onigiri aux petits pois et mélange épicé
pour 4-5 onigiri

  • 2/3 verre de riz rond japonais (Kagayaki)
  • 2 cs de petits pois cuits, à moitié écrasés
  • mélange de sésames blanc et noir, safran... (pour riz chaud, avec des onigiri dessinés au dos du paquet)

Rincer le riz à l'eau froide 2-3 fois
Mettre le riz dans une casserole
Verser 1 verre d'eau pour recouvrir
Porter à ébullition à feu moyen
Donner un tour à la cuillère en bois
Cuire 10 minutes à feu doux (absorption de l'eau)
Laisser gonfler 10 minutes à couvert, feu éteint
Mélanger avec les pois et les épices
Mouiller ses mains et des moules à onigiri
Prélever des portions de riz en remplir les moules
Presser pour former des onigiri, démouler immédiatement.
On peut encore découper une petite bande d'algue nori et la faire adhérer à la base des triangles de riz. Miummy !

I'm the next act
Waiting in the wings

I'm an animal
Trapped in your hot car

I am all the days
That you choose to ignore


lundi, août 30, 2010

Douceur de Compote


C'est une expérience étrange que de perdre la voix. On se sent tout à la fois diminué et frustré. Est-ce qu'on a trop crié ? Est-ce qu'on a simplement pris froid ? Est-ce que son timbre va revenir, comme avant ? Et quand...? Autant de questions pour le moins angoissantes. On n'a pas trop envie de se faire emmerder aussi, on est un peu obligé de se poser, de prendre le temps. Pas de mouvements brusques, pas d'émotions fortes, sinon c'est la suée assurée.


Avec le jour déclinant et la chute de températures, on se prend à rêver d'un bel automne. Sauf qu'il manque les potirons et autres courges, les coings , les châtaignes... sauf qu'on est en août quoi. Heureusement qu'on peut choper des noisettes ici ou là. Elles ont l'air vert, on se demande si elle sont mûres, si on n'est pas en train de dévaliser le noisetier avant l'heure... mais non, c'est normal, marron à la base, sous les feuilles, et vert duveteux en exposition.


Avec des noisettes et un besoin de chaud réconfort carabiné, je ne peux que conseiller une bonne compote de fruits d'été (mais si !), à déguster tiède, voire chaude !

Compote de pêches
pour 3 personnes

  • 4 pêches bien mûres, coupées en morceaux
  • 1 poignée de noisettes fraîchement concassées
  • 1,5 cs bombée de miel liquide
  • 1 pincée de cannelle en poudre
  • 1 étoile de badiane
Faire dorer les noisettes à sec à la poêle
Mettre les morceaux de pêche dans une casserole à fond épais
Verser le miel, saupoudrer de cannelle et ajouter la badiane
Laisser compoter une quinzaine de minutes à feu moyen doux.


- Attends... Au secours ! Au secouuuur !...
- Hein ?! Quoi ?! Qu'est-ce qui y a ? Qu'est-ce qui se passe ?!!
- ... ... Désolé.
- mm. psychopathe.


Indice chez vous...

lundi, août 23, 2010

Un Superbe Clafoutis aux Reine-Claude


L'été n'est pas fini, j'vous assure !
C'est le moment de profiter des prunes en tout genre, des p'tites jaunes ou des grosses rouges, des vertes même ! allez savoir.... paraît que ça s'appelle des reine-claude (tu mets des ssss, toi ?), que des gens bien renseignés en rafollent...

Clafoutis aux reine-claude
recette adaptée de Ladurée Sucrée

  • 500g de reine-claude, dénoyautées
  • 3 oeufs + 2 jaunes
  • 300 mL de lait
  • 300 mL de crème liquide
  • 175g de sucre
  • 50g de Maïzena
  • 50g de farine
  • 20g de beurre + 20g de sucre
Mélanger la farine, la Maïzena et le sucre
Ajouter les oeufs et mélanger au fouet
Verser le lait et la crème progressivement en incorporant
Faire fondre le beurre, se munir d'un pinceau
Badigeonner de beurre le fond du moule, saupoudrer de sucre
Disposer les reine-claude de façon à tapisser le moule
Recouvrir d'appareil à clafoutis
Cuire 40 minutes à four moyen (170°C).

- What are your memories of the relationship ?
- All I remember is... you know... you were a jerk, yeah, I have memories of being... you know... really hurt. I was naive and I was romantic. And those are good things, to be romanticand to still believe in love or something. Not to say, either, there was love, but...


A complete history of my sexual failures, Chris Waitt.


En bonus, exceptionnellement, pour venir compléter cet échange verbal sorti d'un documentaire improbable et désespéré, une vidéo...




samedi, août 21, 2010

Dalida's Tits


and other colored pictures from Montmartre...


mardi, août 17, 2010

Une Superbe Tarte aux Abricots


Le livre Ladurée Sucré ressemble à une bonbonnière pleine de trésors sophistiqués et délicieusement précieux. Couvert de velours et emballé dans du papier de soie, ce recueil de recettes du chef pâtissier Philippe Andrieu met à nu des bijoux de douceur gourmande.

C'est un vrai plaisir que de le parcourir en se demandant ce qu'on va bien pouvoir tester... on remarque ici ou là l'étrange ressemblance entre la tarte-crumble aux cerises et la tarte croustillante aux cerises et pistaches de Pierre Hermé, entre la tarte tout chocolat et la tarte carrément chocolat de Pierre Hermé, entre la pâte feuilletée caramélisée et celle de Pierre Hermé... ressemblance qui rappelle le passage éclair et dépotant de Pierre Hermé chez Ladurée et qui soulève une question que je n'arrive pas à trancher : quid de la paternité de ces recettes ?

Quoi qu'il en soit, je me suis lancée dans la confection de la fameuse tarte-crumble, avec des abricots en lieu et place des cerises, pour un résultat délicieux et fruité !



Tarte-crumble aux abricots
recette adaptée du livre Sucré, par Ladurée

  • 125g de beurre
  • 250g de farine
  • 2 jaunes d'oeufs
  • 4cs d'eau
  • 1 pincée de fleur de sel
Mélanger le beurre froid coupé en dés avec la farine et le sel pour former une pâte sableuse
Ajouter les deux jaunes et incorporer légèrement
Verser l'eau et mélanger juste ce qu'il faut pour amalgamer la pâte homogène en boule
Enrober de papier film alimentaire et laisser reposer au frais au moins 1 heure
Etaler la pâte et en foncer un moule à tarte, piquer de coups de fourchette
Cuire à blanc 20 minutes à 170°C, en utilisant des billes de cuisson ;

  • 70g de beurre mou
  • 70g de sucre glace
  • 70g de poudre d'amandes
  • 1 gros oeuf
  • 1cs de rhum
Travailler le beurre en pommade, avec le sucre glace
Ajouter la poudre d'amandes et bien mélanger
Incorporer l'oeuf et le rhum à la cuillère en bois ou à la maryse
Garnir le fond de tarte refroidi de cette crème d'amandes ;

  • 1 - 1,2 kg d'abricots, coupés en deux et dénoyautés
  • cannelle en poudre
Disposer les demi-abricots par-dessus la garniture, en prenant soin de bien les serrer
Saupoudrer légèrement et uniformément de cannelle ;

  • 40g de beurre
  • 40g de sucre
  • 40g de poudre d'amandes
  • 40g de farine
  • cannelle en poudre
Mélanger tous les ingrédients secs dans un saladier
Ajouter le beurre froid coupé en dés
Incorporer rapidement du bout des doigts pour obtenir une pâte sableuse
Parsemer des morceaux irréguliers de pâte-sable à la cannelle sur les abricots
Enfourner 35-40 minutes à 180-190°C.

How do you think it feels
When you're speeding and lonely
How do you think it feels
When all you can say is if only

If only I had a little
If only I had some change
If only, if only, only
How do you think it feels
And when do you think it stops ?

Lou Reed, Berlin-How do you think it feels

vendredi, août 13, 2010

2010 Gloomy August Weather



Je voudrais un truc bizarre, compliqué... de l'épaule d'agneau hachée. C'est pas que je veux pas vous la vendre madame, mais vous pensez, 300g ça va pas ressortir de la machine, et puis tenez je vais essayer, et puis non elle est rangée, et puis c'est tout à fait fou ce que vous me demandez là.
J'aime pas beaucoup qu'on m'appelle Madame.


Crumble estival d'agneau aubergines et courgettes

pour 4 personnes

  • 300g d'épaule d'agneau hachée
  • 1 aubergine, coupée en dés
  • 1 courgette, coupée en dés
  • 3 grosses tomates, coupées en dés
  • 1 oignon, émincé
  • 1 gousse d'ail, finement hachée
  • 100g de farine blanche ou semi-complète
  • 50g de farine de sarrasin
  • 100g de beurre froid, en dés
  • 20g de pignons
  • 20g de raisins secs
  • huile d'olive
  • thym
  • paprika

Faire sauter l'agneau haché dans un peu d'huile, avec l'oignon et l'ail, 5 min à feu vif
Ajouter les raisins, la moitié des pignons, l'aubergine, la courgette et les tomates
Assaisonner de sel, poivre, thym et paprika
Laisser mijoter 20 min à feu doux et à découvert
Mélanger les deux farines ensemble, ajouter les pignons restants
Incorporer rapidement les dés de beurre froid pour former une pâte sableuse
Garnir un moule à manquer de la garniture à l'agneau
Parsemer uniformément de pâte à crumble
Enfourner 30 minutes à 180°C, pour obtenir un belle couverture dorée.


Wasted hours
Before we knew
Where to go
And what to do
Wasted hours
That you made new
Turn into
A life that we could live.

Arcade Fire, Wasted Hours

lundi, juillet 19, 2010

Chicken For A Change



In the suburbs I, I learned to drive
And you told me we'd never survive
Grab your mother's keys we're leaving

So can you understand?
Why I want a daughter while I'm still young
I want to hold her hand,
And show her some beauty,
Before all this damage is done
But if it's too much to ask,
If it's too much to ask
Then send me a son

Arcade Fire, The Suburbs

dimanche, juin 27, 2010

Summertime

I wanna go surfing.

vendredi, juin 11, 2010

Italia VI


Encore une recette de pâtes fraîches pour alimenter ma frénésie culinaire italienne !...
Je crois que je suis parvenue cette fois à un niveau de perfection de la pasta jamais égalé (par moi, j'entends). En une heure, j'avais façonné des tagliatelle pour 4 personnes et les avait disposées en nids sur deux assiettes. Bien séparables les unes des autres à la cuisson, non collantes, elles étaient tout simplement divines ! Le secret ? je crois qu'il faut avoir la main lourde sur la farine, quitte à en projeter un peu partout...


Tagliatelle au safran et dos de cabillaud
pour 4 personnes

  • 650g (4 oeufs) de pâtes fraîches au safran (1g), coupées en tagliatelle
  • 800-900g de dos de cabillaud
  • 70g de beurre froid, en cubes
  • 10 cL de vin blanc ou porto blanc
  • 2 poignées d'asperges vertes
  • 2 poignées de petit pois
  • 1 courgette, détaillée en petits dés
  • 2 oignons nouveaux (facultatifs), émincés
  • 1 citron
  • huile
Blanchir les asperges et les petits pois dans de l'eau bouillante
Rafraîchir
immédiatement dans de l'eau glacée
Disposer
le dos de cabillaud dans un plat allant au four
Verser
le vin blanc par-dessus, assaisonner (sel, citron, safran)
Disposer
les cubes de beurre à la surface
Enfourner
pour environ une demi-heure à chaleur moyenne
Faire
revenir les oignons et la courgettes dans un peu d'huile
Ajouter
les petits pois et les asperges au bout de 10 minutes
Réchauffer
encore une dizaine de minutes
Arroser
de citron et mélanger avec les pâtes
Servir
en accompagnement du poisson rôti.

You see her, you can't touch her
You hear her, you can't hold her
You want her, you can't have her
You want to, but she won't let you

Franz Ferdinand, Auf Achse