mardi, janvier 03, 2006

Bonnes adresses de Roanne... et Alentour !


Un peu de chauvinisme...

Je vous propose un petit tour des spécialités roannaises.


François Pralus
Ce chocolatier de Roanne fabrique lui-même son chocolat et sa couverture « en partant de la fève », même si dans la région on connaît surtout la maison pour la praluline d'Auguste Pralus. La praluline est une brioche aux pralines parfumée à la vanille : moelleuse à l'intérieur, croustillante à l'extérieur et coulante de sucre cristallisé sur les bords, elle est tout simplement à tomber ! Vous ne resterez pas non plus indifférents aux accents surprenants ou envoûtants des tablettes de chocolat pure origine, dont la description emprunte au vocabulaire de l'oenologie.
François Pralus a ouvert une boutique à Paris en octobre 2008, dans le 4e arrondissement. S'attachant à moderniser son offre, il décline maintenant la praluline en version chocolat et propose des tablettes bio.

8, rue Charles de Gaulle - ROANNE


La Maison Troisgros
On doit au restaurant, consacré depuis une trentaine d'année par 3 étoiles Michelin, la recette du saumon à l'oseille. Aujourd'hui, Michel Troisgros s'inspire des traditions et des produits japonais, italiens... pour les intégrer dans une cuisine moderne et raffinée, véritable ode au plaisirs de bouche. Suivez l'escapade gourmande en épisodes.

Place Jean Troisgros - ROANNE


Cafés Thivoyon
Cette boutique de Roanne propose un grand choix de cafés et thés, ainsi que des accessoires/vaisselle pour la dégustation de ces deux derniers mets. On y trouve aussi des confiseries et des chocolats Weiss. Depuis peu, la boutique fait aussi salon de thé (mais sans pâtisseries !). Je profite de mes passages dans ma ville natale pour "faire le plein", car les prix sont en général moins élevés qu'à Paris. La boutique sent bon le quatre-heure, le repas dominical, le café serré et les bonbons : un mélange réconfortant et cosy, qui éveille les papilles. Les caramels sont excellents et le café de qualité. Quant au thé... j'ai opté cette fois-ci pour un thé vert sencha parfumé au fruits rouges -- avec des notes roses de fraises, framboises et violette, symphonie pasteurale, 3.20 euros les 100g -- et un oolong parfumé à la châtaigne -- avec des notes chaudes de marron, vanille et chocolat, 7 euros les 100g.

100, Rue Jean Jaurès - Roanne



Mais on pourrait aussi parler de la pâtisserie relais desserts Pilati, de la Chocolaterie du Coteau, leader du marché des papillotes Révillon, de l'andouille de Charlieu, des cuisses de grenouilles, du pavé de charolais, de la Côte Roannaise vin AOC (mais c'est pas top en vrai) ...
et tout ça à Roanne uniquement, parce que si on étend à Lyon, on n'a pas fini.



Et aussi... en Saône-et-Loire...
Non loin du pays roannais, la Saône-et-Loire regorge elle aussi de bons produits et d'artisans généreux.


Les chocolats Bernard Dufoux
Bernard Dufoux a fait son apprentissage chez Bernachon, avant de s'installer à la Clayette où il laisse épanouir sa passion pour le chocolat et nous régale de ses créations. La boutique est charmante, remplie d'une variété impressionante de chocolats en tout genre. Les barres "anti-stress" et les "croques-télé" y côtoient les chocolats plus classiques au parfums poétiques et envoûtants. Les tablettes ne sont pas en reste, ni les truffes. Du très très bon chocolat, à des prix honnêtes.

32, rue Centrale - La Clayette

15, rue des Archers - Lyon 2e

Huilerie J. Leblanc et fils
Le coeur du métier des Leblanc, c'est l'huile. Les fruits rigoureusement sélectionnées sont écrasés à la meule de pierre, puis la pâte obtenue est pressé pour obtenir des huiles savoureuses qui conservent les qualités nutritionnelles du fruit. Vous pouvez aussi trouver dans la boutique d'Iguerande moutardes et vinaigres.
Le Bas - Iguerande

6, rue Jacob - Paris 6e

5 commentaires:

Simon a dit…

Forcément, si on étend à Lyon, on a pas fini, et puis on étend à Grenoble, à la Savoie, et au final, la fondue devient une spécialité de Roanne. Roanne n'existerait pas sans Lyon? Si. N'étendons pas.
La Praluline, ça n'est pas sec, et même au bout de deux jours, ça n'est toujours pas sec, il fallait que je pointe cette qualité du doigt. J'aime bien la Praluline.

Elodie a dit…

Votre gout pour les produits de mon terroir me ravi, my dear.

Mais Roanne c'est aussi et surtout, ne l'oublions pas, le textile. Et je m'empresse de citer ici la magnifique usine Dervernois juste en face de chez moi.

Anonyme a dit…

bon j'interviens dans votre conversation ....
enfin ! une bloggeuse roannaise ou simplement connaisseuse des "très" bonnes choses ? une de mes bonnes résolutions de cette année est de me mettre sérieusement à mon blog, et comme j'ai grandi entre roanne, riorges et...lyon, j'ai tout un tas de lieux à recommander !
de plus, à la fin 2005, les pâtissiers et restaurateurs de Roanne ont édité un livre "les gasteliers de la loire" qui mérite vraiment le détour, même si les consignes des chefs ne sont pas toutes accessibles, j'ai déjà fait 4 des recettes et elles étaient délicieuses....
en parlant de praluline, tu nous en fais une ?

Elodie a dit…

Je m'y suis bien essayee...
Brioche aux Pralines

Anonyme a dit…

désolée de vous décevoir, mais pralus et voiron ne sont pas les seuls chocolatiers français à travailler la fève de chocolat. Chauvet, à Aubenas, en Ardèche, fait également parti de ce mini groupe, il est vrai, mais qui compte un membre supplémentaire encore dont le nom m'échappe.
Bonne continuation!