dimanche, février 10, 2008

Merveilles de Février


Mardi gras c'était cette semaine !
Il nous a manqué l'envie et le temps de faire honneur à ce super Tuesday, mais nous nous sommes rattrapés ce week-end. Ouf ! Je suis plutôt habituée aux bugnes lyonnaises, cependant je dois reconnaître que ces merveilles légères, légères... se mangent comme des petits pains, s'engoufrent, se croquent et se dégonflent dans la bouche avec délectation.


Merveilles
Recette ancestrale et familiale
(pour 60 merveilles environ)


  • 2 oeufs
  • 50 g de beurre fondu, mais pas bouillant
  • 75 g de sucre
  • 1/4 de sachet de sucre vanillé
  • 250-275g de farine
  • 1 pointe de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 1cs de rhum
  • 1 zeste de citron
  • 2cs de fleur d'oranger
  • huile de friture
Mélanger tous les ingrédients
Former
une boule de pâte
Laisser
reposer 30 minutes
Etendre
la pâte en une couche bien fine
Dessiner
des motifs (ronds, quadrilatères, noeuds)
Plonger
dans l'huile bouillante (180°C)
Retourner
les merveilles dès qu'elles remontent à la surface
Sortir
et égoutter au bout de 1-2 minutes
Eponger
avec du papier absorbant
Saupoudrer
de sucre glace, dans un plat de service.

5 commentaires:

labas a dit…

tiens j'en ai mangé ce soir! les tiens sont très beaux!

Simon a dit…

C'est encore une victoire de la cuisine traditionnelle et familiale du Sud-Ouest sur la cuisine professionnelle et bourgeoise Rhône-Alpine. As usual...

Elodie a dit…

Merci labas :)
Ces merveilles sont délicieuses en effet.
Qaunt au caractère bourgeois et professionnel des bugnes... hum hum... il me semble bien que la pâtisserie top In fashion qui coûte un bras quand elle vient de la prestigieuse Maison Baillardran... c'est le cannelé, non?

Simon a dit…

Si tu parles du canelé, ça coûte à peine plus cher qu'une chocolatine (même chez Baillardran, le canelé traditionnel est à 1.7€ pièce). Et comme pour les macarons, parler de pâtisserie top In fashion pour des pâtisseries qui se mangent chez nous depuis plusieurs siècles, ça fait doucement sourire.

Elodie a dit…

Un jour je ferai toute la lumière sur le caNNelé bordelais... ;)