lundi, octobre 09, 2006

Clafoutis aux prunes



Cherchez l'erreur...

  • 2 oranges
  • 4 oeufs
  • 65g de beurre mou
  • 100g de cassonade
  • 75g de sucre
  • 125g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 4 tranches de gingembre confit, coupées en tout petits dés
  • 40g de chocolat noir aux amandes, coupé en petits morceaux
Cuire les oranges 45 minutes dans l'eau, avec leur peau
Egoutter
et laisser refroidir
Couper
les oranges cuites en deux
Mixer
pour obtenir une purée
Battre
le beurre en pommade
Ajouter
le sucre et la cassonade
Incorporer
les oeufs un à un
Homogénéiser
avec la farine et la levure
Ajouter
la purée d'orange, puis les dés de gingembre et le chocolat
Garnir
un moule à cake beurré et fariné
Enfourner
45 minutes à 180°C.

Une fois que le cake a gonflé, placer une feuille de papier d'aluminium par-dessus pour prolonger la cuisson en douceur.

9 commentaires:

Simon a dit…

Oh yeah ! On le mange quand ?

Elodie a dit…

hum. Don't you remember ? Je promets, je m'engage. La prochaine photo sera inédite même pour toi :)

Mumu a dit…

Bien la peine que tu lui fasses de bons petits plats s'il ne s'en souvient pas, ingrat !

En tout cas ça a l'air bien bon, comme d'habitude. ^_^

kroll a dit…

Je trouve cette photo magnifique, comme la nouvelle de ton profil :P Qui est le photographe ?

Elodie a dit…

rooo, Karoll tu te la pètes.
Muriel, je suis flattée :)

Anonyme a dit…

C'est vrai qu'elle est belle cette nouvelle photo sur le profil.

Mumu a dit…

Hey, tu cherches à nous embrouiller, la photo ne correspond pas à la recette !
On va être perdus après T_T

Simon a dit…

Carrément, la photo retrace l'aventure du clafoutis (celui que j'avais oublié que je l'avais mangé) alors que la recette narre l'épisode du cake à l'orange. Et le cake à l'orange, je m'en remember très bien, il était même incroyablement bon. Sur le coup, tiède, c'était très bien, mais alors froid, oulalah, j'en ai encore les papilles qui font bravo. Léger, goûtu, frais, un régal.

Elodie a dit…

que de compliments, je suis flattée ! :)

Et oui, je vous embrouille, héhé, c'est calculé, c'est réfléchi, ça se réclame de l'improbabilité même.