samedi, mai 09, 2009

Chocolate, I'm in Heaven...


Heaven, I'm in heaven...
Quand je mords dans ce dessert, papilles extatiques, bouche en émoi.
Il est né d'une envie, de chocolat d'abord, de frais aussi, de douceur et d'intensité. Il n'est qu'un assemblage, une customisation de plaisirs connus, de préparations évidentes, comme la plupart de ce qui se fait en pâtisserie. La tartelette se donne avec volupté : croustillante au dessous de par sa pâte sablée, moelleuse et dense en son coeur de chocolat, fraîche et crémeuse au dessus tel un rêve lacté. La hiérarchie descendante des textures harmonise le ballet des saveurs, chocolat, yaourt acidulé et fromage battu, fruits rouges cachés. Cela fonctionnerait-il à l'inverse, une chantilly au chocolat par dessus une garniture cheesecake ? Il faudrait tester.



Tartelettes en noir et blanc, aux fruits rougespour 6 tartelettes de 10 cm

la pâte sablée
recette adaptée d'Eric Kayser
  • 100g de beurre mou
  • 60g de sucre
  • 1 oeuf
  • 185g de farine
  • 1 pincée de sel
Battre le beurre en pommade avec les sucres
Incorporer
l'oeuf, puis le sel et la farine
Amalgamer
en une boule de pâte, puis filmer
Laisser
reposer au frais toute la nuit.

la garniture au chocolat
  • 185g de chocolat, fondu
  • 125g de beurre, fondu
  • 60g de sucre
  • 2 oeufs
  • fruits rouges (myrtilles, framboises...)
Etaler la pâte et en foncer 6 moules à tartelettes de 10 cm
Garnir
de papier sulfurisé et de boules de cuisson
Cuire
à blanc 15 minutes à 180°C
Disposer
quelques fruits rouges dans chaque fond de tarte
Fouetter
les oeufs avec le sucre, puis ajouter chocolat et beurre
Garnir
les fonds de tarte de 2cs de préparation
Cuire
de nouveau 10 minutes à 160°C
Laisser
tiédir ou refroidir

le topping crémeux
  • 1 yaourt nature
  • 2 petits-suisses
  • sucre
  • 1/2 gousse de vanille, fendue et grattée
Brasser le yaourt et les petits-suisses, sucrer
Ajouter
les grains de la 1/2 gousse de vanille
Placer
au frais avant de servir
Déposer
1cs bombée du mélange au milieu de chaque tartelette.

Let's dance, put on your red shoes and dance the blues
Let's dance, to the song they're playin' on the radio

Let's sway, while colour lights up your face
Let's sway, sway through the crowd to an empty space

If you say run, I'll run with you
And if you say hide, we'll hide
Because my love for you
Would break my heart in two
If you should fall
Into my arms
And tremble like a flower

Let's Dance, David Bowie.

3 commentaires:

thibaud a dit…

ce serait pas un peu too much ??? Le plaisir des choses simples est un peu oublié dans ce dessert à tendance bling bling !

Elodie a dit…

Haha! Au contraire ! Je m'insurge contre le bling bling! Ce dessert est sobre comme une robe fourreau noire. Et la délicatesse d'un foulard déposé sur le décolleté est parfaitement incarnée par la garniture laitière à la vanille.

Melle Marion a dit…

Moi aussi, si je croquais dans l'une de ces belles tartelettes, je serais toute émoustillée !!

Bises