mardi, septembre 25, 2007

Carte Postale de Stockholm...


Les deux représentants de la cuisine suédoise, que l'on trouve dans quasiment toutes les rues et les magasins de Stockholm, sont le French Hot-Dog (ça ne s'invente pas) et le Kanelbulle. Le premier se résume à une saucisse (attention ! ça va de la knack basique au chorizo en passant par la grosse saucisse qui craque sous la dent) placée dans un pain au lait et généreusement recouverte de moutarde et de ketchup. Comme le pain au lait est tout petit, la saucisse ressort par les deux bouts... charmant. En tout cas, le French hot-dog semble être le snack par excellence des stockholmois, et pas simplement une attraction pour les touristes. Le second, le voici : une délicieuse brioche à la cannelle, enroulée en escargot et parsemée de sucre perlé. De la crème pâtissière est étalée dans les spirales de l'escargot pour y fixer la cannelle en poudre. Un vrai régal lorsqu'elle est faite maison, comme ici, glacée à l'extérieur et moelleuse à l'intérieur. Le Kanelbulle peut être dégusté le matin, avec un bon chocolat chaud sur une terrasse au soleil. Des plaids sont mis à la disposition des clients pour se tenir au chaud -- l'air est en effet vivifiant ! Mais il peut aussi faire partie du Fika. Véritable institution sociale, le Fika suédois est un équivalent du Tea en angleterre, mais pris à 15h et avec ses collègues. Il est l'occasion de faire une pause et d'échanger paroles et biscuits autour d'un café.



Je ne sais pas exactement quels légumes poussent en Suède, mais c'est certainement la saison des champignons. Ils envahissent les étals des marchés, avec les airelles rouges vif (Lingon).



Enfin, l'on se saurait parler de la cuisine suédoise sans évoquer le poisson et plus particulièrement, soyons fous, le saumon ! Déjeuner de ce mets -- rare et cher par chez nous -- dans un bistrot stockholmois vous en coûtera quelques 80 couronnes, soit environ 8 euros. Et avec cela vous avez la salade et le café offerts (on regrette alors qu'à Paris il soit difficile de trouver de la bouffe honnête pour 15 euros). En photo, deux plats goûtus : gravlax de saumon en haut, accompagné de sa salade de pommes de terre à la crème et à l'aneth et de sa sauce aigre-douce ; filet de saumon en bas avec du riz et des écrevisses à la sauce au yaourt. Ahh... ça me donne des envies tout ca.

3 commentaires:

lurdes a dit…

Ho là là quelle profusion de giroles !!! Et la brioche elle fait envie. Félicitations au photographe. Est ce que tu vas en mettre d'autres à coté de celles de Gralsgow ?

Papilles et Pupilles a dit…

J'aime beaucoup ton billet. On découvre d'autres pays, d'autres fruits & légumes. J'adore les kanelbullars.

Elodie a dit…

Merci :)
J'ai aussi vraiment beaucoup aimé le goût du kanelbulle et du coup j'ai décidé d'en faire. J'ai commencé à chercher sur les blogs suédois en anglais, pour finalement me rendre compte qu'il y avait un buzz dans la blogosphère culinaire française autour de ces petites brioches (je crois que tu as posté une recette d'ailleurs), je vais pouvoir piocher dans tout ça.