dimanche, août 23, 2009

Tarte aux Mirabelles



C'est l'histoire d'une tarte... qui ressemblait à rien mais qu'était très bonne.
Les mirabelles, c'est parti.

Tarte aux mirabelles1 tarte de 26 cm
  • 1 pâte sablée
  • 1,2 kg de mirabelles, dénoyautées et coupées en deux
  • crème
  • sucre
Etaler la pâte et en foncer un moule à tarte
Disposer les moitiés de mirabelles en rosace
Badigeonner légèrement de crème fraîche
Saupoudrer de sucre ou de cassonade
Cuire 25 minutes à 180°C.


"- Tu regardes pas, hein.
- Non, je lis.
- J'trouve ça dégoûtant, un homme, tu... tu vois, vraiment qu'est-ce que je trouve que c'est moche, tu vois si j'étais une femme j'aurais pas pu supporter de voir un homme à poil, je trouve ça vraiment dégueulasse."

"- T'es pas marié ?
- Ah si, si, tu vois j'habite ici. T'entends le violon, là, ben c'est ma femme. Elle joue, elle donne des cours de solfège.
- Ah bon elle est musicienne ? C'est vrai que t'as toujours aimé la musique, toi, hein, et les petites filles bien élevées, les petites bourgeoises, quoi.
- Tu sais, j'me suis jamais posé la question comme ça. Je tombe pas amoureux d'une fille en particulier, j'tombe amoureux de toute sa famille, le père, la mère. J'aime bien les filles qui ont des parents gentils. J'aime bien les parents des autres, quoi."

"- Embrasse-moi.
- Tu es ma petite soeur, tu es ma fille, tu es ma mère.
- J'aurais bien voulu aussi être ta femme."

Domicile conjugal (1970), François Truffaut.

5 commentaires:

Thibaud a dit…

Alors là... Entre

"Si vous n'aimez pas la mer... si vous n'aimez pas la montagne... si vous n'aimez pas la ville... allez vous faire foutre !"

et

"Libéllé : prunes" sur un article intitulé "Tarte aux mirabelles"

Je dis merci pour ceux qui aiment la campagne de Lorraine ! Non, les mirabelles ne sont pas seulement des prunes ! NAMEHO !

Dodie a dit…

Je reconnais là ton chauvinisme démesuré. Il se trouve que je n'ai pas assez de recettes de mirabelles pour qu'un libellé tel soit valable... toute façon ces libellés c'est un peu n'importe quoi, je l'avoue bien volontiers.
Et la mirabelle, c'est très bon.

Thibaud a dit…

Cette recette de tarte ne fait penser à la tarte abricots que j'ai mangé chez ma mère grand dernièrement et qui était juste OUF !

En gros, tarte simple, pâte brisée simple, sur le fond de tarte des biscuits cuiller effrités, qui vont absorber le jus des fruits, et par dessus une sorte de gélatine à base de confiture d'abricot. That's it. Bon bien sûr, il faut d'excellents abricots...

Sinon, quand est ce que tu te remets à citer les sources des oeuvres que tu cites ?

Dodie a dit…

Jamais la première fois. Faut chercher avec ses neurones un peu.
J'espère que ta mère grand va bien.

Geraldine a dit…

Moi aussi je mets quelque chose pour absorber le jus des mirabelles, je mets de la poudre d'amande (mais ça peut être autre chose).
Et en Alsace, on coupe la mirabelle en 2 et ensuite on entaille encore une fois pour laisser apparaître 2 pointes. Ces 2 pointes doivent se tenir vers le haut puisqu'elles sont disposées debout en cercles concentriques (peau contre moule).