mercredi, avril 06, 2005

Gratin d'aubergines


des aubergines, où ça?


  • 2 aubergines, détaillées en tranches
  • 4 tomates, détaillées en tranches
  • 2 oignons, émincés
  • 1 boule de mozzarella, détaillée en tranches
  • 125g semoule
  • basilic
  • 1/2 citron
  • huile d'olive
  • fromage râpé


  • Cuire
    les aubergines à l'eau bouillante salée
    Faire revenir
    les oignons dans un peu d'huile
    Verser
    un filet d'huile dans le fond d'un plat à gratin
    Saupoudrer de la semoule
    Elle gonflera pendant la cuisson grâce à l'eau rendue par les légumes.
    Disposer des couches d'aubergines, oignons, tomates
    Arroser de jus de citron
    Assaisonner de sel et basilic
    Déposer les tranches de mozzarella
    Parsemer de fromage râpé
    Enfourner 30min à 180°C.
    La mozzarella est bien gratinée, comme vous pouvez en juger sur la photo.

    La sincérité est le grand obstacle que l'artiste doit vaincre. Seuls une longue discipline, un entraînement à ne sentir les choses que littéralement peuvent amener l'esprit à ce sommet.

    Fernando Pessoa.

    3 commentaires:

    Anonyme a dit…

    Tout cela m'a l'air très bon.Mais où as tu caché les aubergines ?

    Danièle a dit…

    j'aime beaucoup ce blog. J'ai essayé le gratin d'aubergines, et tout le monde a beaucoup aimé, et c'est léger. Je suis fan de Pierre Hermé, moi aussi et je cuisine pas mal, pour le plaisir et pour faire plaisir. J'aime bien essayer de nouvelles recettes. Bravo pour les recettes de dessert.
    à bientôt
    danièle

    Anonyme a dit…

    Je ne voudrais pas être désobligeant, mais l'aubergine est un légume stupide. Pour tout dire, l'aubergine est presque un légume aussi con que la courgette. Ce n'est pas rien.
    Alors qu'on la fasse gratiner, qu'on la fasse bouillir, ou qu'on la fasse cramer, le cuistot doit comprendre que l'intérêt de l'aubergine résidera toujours dans la rime qu'elle procure et que seuls les cuistres ne savent pas déguster.