vendredi, août 19, 2005

Autopsie d'un Pudding


Hier soir, la faim au ventre et prise par une subite envie de sucre, je me suis essayee au pudding le plus simple du monde (memes quantites de farine, beurre, sucre et oeufs, ma parole ce n'est pas un pudding c'est un quatre- quarts), qui presente la cuisson la plus rapide du monde (4 minutes au micro-ondes puissance max) et qui s'est avere le gateau le moins sexy du monde...
Je precise d'emblee que je n'ai pas a ma disposition d'ustensile de mesure (balance, verre doseur...), que je me contente par consequent d'un verre pour les liquides et d'une cuillere pour les solides.

Premiere difficulte : doser la farine. Si je sais a peu pres qu'une cuillere rase de sucre contient 15g, je suis plus hesitante sur la farine (prononcez "flower" exactement comme les fleurs oui). Je me dis qu'en toute logique la farine etant moins dense que le sucre, on compte en cuilleres bombees et non en cuillere rases. Donc je bombe (largement) mes cuilleres, si bien que je me retrouve avec un gateau farineux...

Seconde difficulte : ouvrir le pot de baking powder. Comme vous le voyez sur la photo il ne s'agit pas d'un simple sachet de levure mais d'un pot inouvrable et impraticable. Va mettre une pinch dans ton pudding avec ca.

Troisieme difficulte : beurrer le plat. Evidemment ca semble facile. Seulement quand on a qu'un seul plat en pyrex disponible et qu'on l'a deja utilise pour melanger les ingredients, qu'est-ce qu'on beurre ? hum.

Dernier obstacle : ne pas se laisser impressionner par la cuisson au micro-ondes. Je n'avais jamais cuit de gateau au micro-ondes et j'avoue avoir ete quelque peu perturbee par l'odeur degagee et le gonflement impressionnant de mon film plastique. J'ai cru que tout allait peter.

Finalement je me retrouve avec un truc un peu sec, que j'arrose d'un caramel a l'orange. Ce n'est ni mauvais ni bon, c'est quelconque. Cependant, ce matin au petit dejeuner, trempe dans du lait bien chaud... mm, j'ai fini par apprecier.

C'est l'histoire d'un mec tout bourré qui sort d'un bar. Là, en marchant sur le trottoir, tranquille, qu'est-ce qu'il croise ?
Une bonne soeur !!!
Alors de nerf, il lui
décolle un direct en pleine gueule, suivi d'un coup de pied latéral en pleine face. La nonne s'effondre dans le caniveau en hurlant, et comme ça lui pète les couilles les gonzesses hystériques qui braillent pour un rien, il lui défonce les côtes à coup de latte (évidemment il porte des
grosses rangers coquées, faut pas déconner...). Au bout de 5 minutes de violence innommable, la vieille ferme enfin sa gueule, et le mec s'exclame, déçu :
"J'te croyais plus fort que ça, Batman !"

La Haine (Matthieu Kassovitz)

1 commentaire:

Estelle a dit…

J'ai deja fait cuire de deliecieux gateaux au chocolat au micro-ondes, prend une recette de fondant tout bete + un peu de levure, ne recouvre pas, 5 min au micro-ondes et voila, tu as un gateau. J'en ai mange pendant des annees quand je vivais en studio, c'est delicieux.