vendredi, janvier 07, 2005

Repas Terroir



Nous avons participé Jul et moi à un repas terroir hier soir. Originaire de Roanne, ville de la praluline, j'avais confectionné une brioche aux pralines roses. Quant à Jul, il nous a fait découvrir son clafoutis au roquefort. Tout le monde piochait dans les préparations salées, comme les sucrées, à sa guise.

Clafoutis au Roquefort
  • 100g roquefort, émietté
  • 100g talon de jambon blanc, coupé en morceaux
  • 2 oeufs entiers + 2 jaunes
  • 250 mL crème fraîche liquide
  • 250 mL lait
  • 15g maïzena

  • Mélanger les oeufs, le lait et la crème fraîche
  • Incorporer la maïzena
  • Assaisonner
  • Ajouter le roquefort et le jambon
  • Verser dans un moule à manquer beurré et garni de chapelure
  • Enfourner 30-40min à 180°C.


  • Brioche aux Pralines Roses

    • 250g farine
    • 8g levure
    • 3cs eau tiède
    • 3 œufs
    • ½ cc sel
    • 1cs sucre
    • 200g beurre pommade
    • 200g pralines roses concassées
    • lait très sucré
  • Creuser un puits avec la farine
  • Délayer la levure avec l’eau puis la verser dans le puits
  • Incorporer soigneusement les oeufs
  • Ajouter le sel et le sucre
  • Pétrir la pâte 20min => elle se détache des doigts et du support
  • Incorporer le beurre pommade à la pâte
  • Former une boule
  • Laisser lever 3h, avec un torchon=> elle double de volume
  • Faire retomber la pâte
  • Incorporer les pralines concassées
  • Façonner une boule et la poser sur une tôle graissée
  • Laisser reposer encore 3h => elle double de volume
  • Badigeonner de lait sucré
  • Enfourner 10-15min à 200° => gonflement et caramélisation
  • Cuire encore 20-30min à 170°C.


  • Hier soir, je m'apprêtais simplement à faire cuire la brioche à 200°C pendant une demi-heure. Au bout d'une vingtaine de minutes, elle avait doublé de volume, sa surface avait bruni et le caramel commençait à cramer dangereusement. Je l'ai donc retirée immédiatement. Nous nous sommes aperçus à la dégustation que l'intérieur était encore mou et collant. C'est pourquoi j'ai modifié ici les consignes de cuisson. Je pense qu'il faut donner un coup de chaud pour bien gonfler et caraméliser, puis baisser la température et poursuivre afin de cuire jusqu'au coeur de la brioche.

    Elle a néanmoins été très appréciée, tout comme le clafoutis qui pourrait, à mon avis, se déguster en petits morceaux à l'apéritif.



    1 commentaire:

    Guillaume a dit…

    Ca ressemble furieusement à une Saint-Genix ta brioche (http://www.recettes-et-terroirs.com/recette_detail-19-502.html).
    Pas étonnant qu'elle ait été appréciée :)