dimanche, juin 05, 2005

Gourmandises de Fraises



Encore des fraises, toujours des fraises. Elles accompagnent ici des sablés bretons, dans une version plus convaincante (et surtout plus croustillante) que la fois dernière. Version que j'ai adaptée d'une recette de Cyril Lignac (rendons-lui au moins ça...) et qui me semble être la version ultime des palets bretons au beurre. Il est par contre impératif de les faire cuire dans des moules et non sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, pour éviter qu'ils ne s'étalent comme des crêpes.

Les sablés bretons

  • 2 jaunes d'oeuf
  • 125g beurre froid en dés
  • 80g sucre
  • 120g farine tamisée
  • 1 pincée de levure chimique
  • fleur de sel

  • Mélanger
    la farine, la levure, le sel et le beurre
    Travailler
    du bout des doigts pour obtenir une pâte sableuse
    Blanchir
    les jaunes avec le sucre
    Rassembler les deux préparations
    Former
    une boule de pâte (si vous y arrivez) et recouvrir de film plastique
    Laisser reposer
    toute une nuit au froid
    Etaler
    la pâte sur une épaisseur de 1cm
    Découper
    4 palets à l'emporte-pièce
    Garnir
    4 moules en silicone
    Enfourner
    15-20min environ à 180°C.

    La finition
    • 400g fraises, lavées et équeutées
    • 1 pot de mascarpone frais, brassé à la cuillère
    • 1 trait de citron
    • qqs feuilles de menthe hachées
    • poivre noir concassé
    • sucre glace
    Arroser les fraises du trait de citron
    Couper en deux les grosses fraises
    Badigeonner chaque palet d'une couche de mascarpone
    Disposer les fraises par dessus
    Parsemer de menthe hachée
    Donner un tour de moulin à poivre
    Recouvrir d'un voile de sucre glace.

    Mais qu'est-ce qui peut être plus dangereux que toi ?
    Rien me fait peur. Et c'est bien ça le problème. Parce que moi je voulais qu'y m'arrive des choses. Ca fait 25 ans que j'les attends ces choses. Que je me défonce pour patienter ! Et qu'est-ce qui m'arrive ? Un taré. Alors que moi j'voulais un mec. Un vrai mec ! Avec des anticorps et un avenir !

    J'en ai ras-le-bol du moche, du médiocre, du sordide.

    Bernie (1996), Albert Dupontel.

    5 commentaires:

    Roger The Schrubber a dit…

    How the hell did you come up with that goddam recipe ?! I spent 5 fucking hours trying to cook that bloody Gourmandise : it tates like hell, that was an absolute cunt !!

    Anonyme a dit…

    - And where do you come from?
    - London.
    - Hum, London where?
    - London, England.

    Anonyme a dit…

    Good design!
    [url=http://eaxydhay.com/szkt/rqcu.html]My homepage[/url] | [url=http://tzomkdzw.com/wsyx/yzsn.html]Cool site[/url]

    Anonyme a dit…

    Well done!
    My homepage | Please visit

    Anonyme a dit…

    Great work!
    http://eaxydhay.com/szkt/rqcu.html | http://nmjasnec.com/dchn/lgsp.html